Conseils Nutrition

Cette crème est conseillée au petit-déjeuner, elle a la particularité d'être composée uniquement d'aliments naturels.

Les effets bénéfiques de cette crème proviennent aussi des vitamines fraîches et des acides gras essentiels.

"En tant que femme observatrice, Catherine KOUSMINE a remarqué que toutes les denrées alimentaires ont augmenté de prix pendant la dernière guerre. Toutes, sauf une : l’huile !

Intriguée, elle cherche à savoir pourquoi. L’explication lui est fournie par un employé d’huilerie qu’elle est amenée à soigner. On a tout simplement modifié les techniques d’extraction des huiles. Pour augmenter le rendement à partir de la même quantité de graines, on a autorisé les industriels à faire des pressages après chauffage. Le Dr KOUSMINE découvre tout de suite la faille de ce système. Elle a connu les habitudes du début du siècle : les huiliers sur la table. Elle mesure très vite, à la lumière de ses recherches, l’ampleur des dégâts : l’étanchéité des membranes cellulaires est altérée par carence en acides gras essentiels, et c’est au niveau de l’intestin que cela a le plus de conséquences : lorsque l’intestin laisse pénétrer dans le sang des agents infectieux, c’est le foie qui les reçoit et doit les détruire.

Elle a maintenant la solution : il faut augmenter la résistance des membranes des cellules et en priorité celles de l’intestin. Elle cherche un producteur d’huile qui a gardé les anciennes méthodes, et part en croisade contre les graisses “végétales” (margarines), qu’elle dénonce comme artificielles et même dangereuses pour la santé.

C’est le moment où elle reprend le petit déjeuner très connu des Suisses : le “muesli”, et l’adapte avec ce qu’elle sait. Elle l’appellera “budwig”, en hommage à Johanna BUDWIG, pharmacienne, qui a énormément travaillé sur les huiles et les margarines.

Ce petit déjeuner va faire le tour du monde et contribuer à la célébrité du Dr KOUSMINE."

Extrait du site de l’Association Kousmine Française

« J’aimerais que chacun comprenne
qu’il ne peut compter que sur lui-même,
qu’il est responsable de sa personne,
que le corps dont il dispose
doit être géré comme n’importe quel autre bien. »

Docteur Catherine KOUSMINE

Pour voir la recette cliquez sur le document à télécharger ci-dessous.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion